>How to… Create an InfoSet (SAP Query) in SAP R/3 – Test

Publié dans SAP. Leave a Comment »

>Outils SAP de gestion des rapports : SAP query

>copie de la page : http://www.logistiqueconseil.org/Articles/New-tech/SAP-query-SQ00.htm


SAP query (Transaction SQ00) est un outil de gestion de rapports qui permet de concevoir et de gérer diverses formes de tableau d’analyse et tableaux statistiques, dont les données de base sont recueillies des tables des différents modules SAP. La connaissance du langage de programmation SAP (ABAP) n’est pas indispensable à l’utilisation de SAP query. Un minimum de connaissance en base de données et/ou en langage ABAP est cependant nécessaire dans les cas de développement des info-sets et d’états complexes comportant des zones de calcul.

La gestion de rapports avec SAP query combine trois segments complémentaires d’opérations : le gestion des info-sets, la gestion des groupes d’utilisateurs et enfin, la gestion des requêtes proprement dites.


A1- Gestion des info-sets – transaction SQ02

Un info-set est la base de données relationnelle à partir de laquelle diverses queries pourront être construites. A l’origine, un info-set peut avoir différentes sources de données. La présentation faite ci-après correspond particulièrement à un info-set construit à partir des tables SAP.

En règle générale, l’info-set est géré à travers trois vues :

  • Vue 1 : gestion du titre de l’info-set, des informations générales qu’il contient et du groupe d’autorisations ;
  • Vue 2 : gestion des tables et des jointures entre tables ;
  • Vue 3 : gestion des groupes de zones.

Point important : un info-set peut aussi utiliser comme source de données une base de donnée logique de SAP. La base de donnée logique est un package contenant déjà des tables et des jointures. L’utilisation des bases de données logiques n’est pas abordée dans le présent article.

La deuxième vue de l’info-set est un espace de travail dans lequel sont insérées les différentes tables des modules SAP comportant les données de base utiles à la création de vos rapports. Ces dernières y sont manuellement ou automatiquement reliées les unes aux autres à l’aide de deux types de jointures :
  • Jointure interne : limite la sélection aux seuls enregistrements concordants dans deux tables liées ;
  • Jointure externe gauche : sélectionne pour la table principale uniquement les données concordantes, mais étant le résultat à l’ensemble des enregistrements de la table secondaires

Rappel : la structure d’une table de données est faite des enregistrements (lignes) et des champs (colonnes).

Après la sélection des tables, le système propose par défaut des jointures standard que vous pouvez modifier et/ou compléter. Pour avoir un résultat cohérent dans les futures requêtes, les jointures sont faites de préférence sur les champs clés des tables. La condition obligatoire étant bien sûr que les champs reliés comportent les mêmes types de données. Après avoir créer toutes les jointures des tables, la prochaine étape de gestion de l’info-set est la création des groupes de zones.

En grande majorité, les tables SAP comportent plus de 25 champs de données (colonnes) chacune. Une sélection de deux tables seulement dans un info-set vous offre donc au minimum 50 champs de données à gérer alors qu’en réalité, vous n’en aurez besoin que d’une dizaine pour concevoir vos futures requêtes sur la base de cet info-set. Afin de restreindre l’affichage des seuls champs utiles lors de la création de vos requêtes, ces derniers sont sélectionnés et regroupés par catégorie dans les groupes de zones.

Les groupes de zones dans un info-set sont des dossiers dans lesquels les champs utiles à la création des requêtes sont, après sélection, rassemblés par catégorie (par tables ou toutes autre caractéristique de votre choix). Il n’est cependant pas exclu de regrouper tous les champs d’un info-set dans un groupe de zones unique.

Autres fonctions possibles dans la troisième vue (gestion des groupes de zones)

Dans cette fenêtre, il est possible de faire l’ajout d’une nouvelle table, d’un nouveau champ, d’une nouvelle structure ou une nouvelle ligne de code ABAP. Seule l’ajout d’une nouvelle table ne nécessite pas l’écriture de ce code. L’ajout d’un nouveau champ exige par contre l’écriture d’un morceau de code pour définir son contenu. Vous devez pour cela, utiliser l’onglet « code ». Ce champ doit ensuite être rajouté à un groupe de zones pour être utilisé dans les requêtes.

Le numéro de séquence associé à chaque objet indique à quel moment il sera exécuté. Cependant, les objets n’ayant aucun rapport entre eux peuvent être exécutés en même temps

NB : Pour que l’info-set créé devienne utilisable, il doit obligatoirement être généré, enregistré puis affecté à un groupe d’utilisateurs. Toutes ses fonctions se trouvent dans les menus.

A2- Gestion des Groupes d’utilisateur (transaction SQ03)

La gestion des groupes d’utilisateurs permet, par environnement de travail, d’affecter des droits spécifiques à des utilisateurs finaux. Il s’agit de définir ceux qui sont habilités à créer/modifier des queries pour certains info-sets ou à gérer les info-sets.

L’affectation de ces droits s’étend tel qu’il suit :

  • Consultation de requêtes (queries)
  • Consultation/modification/création de requêtes
  • Consultation/modification/création de requêtes, consultation de l’info-set
  • Consultation/modification/création de requêtes, consultation/modification/création de l’info-set.

A3- Gestion des requêtes (transaction SQ01)

C’est l’espace de travail dans lequel sont exécutés les queries déjà existants, et où s’effectuent la création et la modification de queries en fonction des habilitations définies dans le groupe d’utilisateurs.

La gestion des requêtes peut se faire à travers deux moyens :

  • La gestion de l’affichage graphique : une vue composé de plusieurs fenêtres. Peut être désactivé à partir du menu « option »
  • La gestion de l’affichage séquentiel. Des écrans successifs défilent l’un après l’autre. A chacune des étapes correspond l’affichage d’un écran spécifique dans lequel il faut sélectionner ou renseigner des zones.


La description faite ci-après correspond à l’utilisation de l’affichage séquentiel.

Apres avoir nommé votre future requête, la première vue qui s’affiche permet de sélectionner la base de donnée (info-set) à partir de laquelle vous allez travailler. Se succèdent ensuite les écrans suivants :

Écran 1 : Titre et du formatage de la requête
C’est l’écran de définition des informations générales sur la query et le formatage de la page de résultat. Dans cette vue, sont renseignés le titre, le nombre de lignes maximum par page, la taille des colonnes, la largeur du tableau, une variante standard, l’exécution obligatoire d’une variante, l’autorisation de changer des variantes, le format d’impression et le format par défaut de sortie.

Écran 2 : Groupes de zones
Rappelez vous que lors de la création de l’info-set, les champs sélectionnés ont été regroupés par catégorie dans des dossiers qui sont des groupes de zones. Forcément, vous n’aurez pas toujours besoin d’utiliser toutes ses catégories dans votre requête. Ce deuxième écran vous permet donc de choisir les groupes de zones correspondants précisément à votre besoin.

Écran 3 : Options de zone
Cet écran affiche l’intégralité des champs contenus dans les groupes de zones sélectionnés dans l’écran précédent. A cette étape, vous êtes appelé à faire une sélection plus fine des champs que vous allez employer dans votre query. Les champs ici sont nommés « zones ». Vous pouvez ajouter des zones locales ou en supprimer.

Écran 4 : Zones de sélection
C’est ici que vous définissez les zones de critères. Les champs sélectionnés permettent d’alimenter la table de sélection qui s’affichera lors de l’exécution de la query. Cette dernière permet de filtrer les données, pour obtenir que le résultat voulu (Auriez vous besoin d’un résultat par division ? pour des magasins spécifiques ? pour une liste d’articles précise ou un groupe de marchandise …). Il est également possible de modifier dans cet écran le libellé vu par l’utilisateur lors de la sélection. Les option de sélection multiple et sélection générique peuvent ici être désactivées.

Ecran 5 : Zones de liste
Il s’agit à cette étape de sélectionner les champs qui apparaîtront dans votre rapport (les différentes colonnes de la table de résultat).

Toutes les étapes suivantes permettent de mettre en forme la liste d’affichage. Il est possible de déplacer ou renommer des colonnes, de définir des tris et des totaux par défaut, d’ajouter des tables statistiques…

Publié dans SAP. Leave a Comment »

>slideshow SAP Tables

>test de lien

Publié dans SAP. Leave a Comment »

>ABAP CLASSIFICATION CONCEPT

>

ABAP CLASSIFICATION CONCEPT

Meaning
Classification is the process of assigning objects to classes and characteristic values to these objects. The module in SAP which enables the classification of objects is known as Classification system. It is the means by which an object is classified based on its properties. Classification concept provides us with the flexibility to keep track of various features that are assigned to an object. Also these characteristics can be used across multiple classes and hence multiple objects. And using the same characteristics different values can be assigned to different objects.
Purpose
When you are managing a large number of objects, you must be able to group these objects according to particular features. Using the Classification System you can create a hierarchically structured classification system for your company. This enables a proper and easy way to manage various objects and its features.

Components
Classification system consists of:
1. Object Type
2. Characteristics
3. Classes
4. Class Type

Object Type: The entities in the classification system which are to be classified are known as objects. The type of object that is being classified is known as object type. Example: material, Functional Location, Equipment. The object types are identified using the object table i.e. the primary table which contains the objects. Ex. Table MARA for material, IFLOT for Functional Location, EQUI for Equipment.

Characteristics: Characteristics are the properties based on which the entity is to be classified. Example: Density, Location, Model Number. It has a set of values (characteristic values) which are assigned to the Objects. These are the characteristic values which are used to differentiate various objects, i.e. different objects can have different values for the same characteristic, as the value range is provided

Classes: A group of characteristics logically grouped together is known as a class. A class is assigned to an object in the classification system. Thus the object can have all the characteristics that are assigned to the class, i.e. this is the upper level of the hierarchy to which the characteristics can be assigned. A single class can have number of characteristics. Similarly a characteristic can be linked to several classes.

Class Types: A class type is the unit of control for classes. The class type is defined for a specific object type such as material. The class type can then be used to classify objects of its associated object type. A class can be assigned only to one class type i.e. a class type contain one or more classes associated with it. The class type determines the objects that can be classified for a particular class.

HEIRARCHY
Object Type => Class (Type) => Characteristics => Values

Table Name Description
TCLT Classifiable Objects – Stores the object table
TCLA Class Types
KLAH Class Header Data
KSSK Allocation Table – Object to Class
KSML Stores the characteristics associated with a class
INOB Link between internal object number and the object in the object table
AUSP Characteristic values
CABN Characteristics
CAWN Characteristic Values
Publié dans SAP. Leave a Comment »

>éléments de programmation ABAP

Publié dans SAP. Leave a Comment »

>Les tables SAP SD detail

>Les tables SAP SD
Le Module SAP SD
LES TABLES
Module SD (Sales and Distribution).
Le module SD concerne l’administration des ventes.
Y sont intégrées des notions telles que :
· La gestion des appels d’offres
· Les offres
· Les commandes clients
· Les expéditions et livraisons
· La facturation
· Système d’information commerciale

I)Tables et modules SD :

1)Tables Module SD:
VBFA Flux de document commercial (alg.)
VTFA Flux de doc. transp.

1.1 Document commercial :
VBAK Document commercial: données d’en-tête
VBAP Document commercial: données du poste
VBPA Document commercial : partenaire
VBKD Document commercial: données commerciales
VBEP Document de vente: Données échéance

1.2 Facture :
VBRK Facture : données en-tête
VBRP Facture: Données au niveau du poste

1.3 Transport :
VTTK En-tête transport
VTTP Poste du transport
VTTS Etape de transport
VTSP Etape du transport/ poste affectation
VTPA Partenaire du transport
VEKP Unité de manutention – table d’en-tête
VEPO Emballage : poste unité de manutention (contenu)

1.4 Livraison :

LIKP Document commercial : livraison : données en-tête
LIPS Document commercial: Livraison: Données du poste

1.5 Condition :

KONH Conditions (en-tête)
KONP Conditions items
KONV Conditions (données d’opération)
KOND Conditions (Données)

1.6 Contrat :

VEDA Données contrat

2)Liaison de table Document commercial

VBAK Document commercial: données d’en-tête
VKDFS Index ADV: Index de facturation
VAPMA Index ADV: Postes de commande client par article
VAKPA Index ADV: Commandes client par fonction de partenaire
STXH STXD En-tête de fichier de textes SAPscript.
VBUK Document commercial:statuts d’en-tête et données de gestion
VBPA Document commercial:partenaire
VBAP Document commercial: données du poste
VBEP Document de vente: Données échéance
VBEH Histoire Echéances de livraison
VBKD Document commercial: données commerciales
VBPA Document commercial : partenaire

Vers Livraison LIPS :
LIPS-VGBEL = VBAP-VBELN et LIPS-VGPOS = VBAP-POSNR
VBUK Document commercial: statuts d’en-tête et données de gestion
VBUP Document commercial: statuts de poste
VBFA Flux de document commercial
VBAK Document commercial: données d’en-tête

3)Liaison de table Livraison
LIPS Document commercial: Livraison: Données du poste
VTTP Poste du transport
VTTK En-tête transport
VTFA Flux de doc. transp.
VBFA Flux de document commercial
VBUK Document commercial: statuts d’en-tête et données de gestion
VBUP Document commercial: statuts de poste
VBLK Document RV en-tête de bon de livraison
LIKP Document commercial : livraison : données en-tête
VEPO Emballage : poste unité de manutention (contenu)
VEKP Unité de manutention – table d’en-tête

Depuis la commande:
VBAP LIPS-VGBEL = VBAP-VBELN et LIPS-VGPOS = VBAP-POSNR.

Vers la facturation par
VBRP VBRP-VGBEL = LIPS-VBELN et VBRP-VGPOS = LIPS-POSNR

4) Liaison de table Facturation.
VBRK Facture : données en-tête.
VBRP Facture: Données au niveau du poste.
VRKPA Index ADV: Factures par fonction de partenaire.
VRPMA Index ADV: Postes de facture par article.
VKDFS Index ADV: Index de facturation.
VBSK Document commercial opération groupée en-tête.
VBSS Documents commerciaux d’une opération groupée.
NAST Statut de message.
VBUP Document commercial: statuts de poste.
VBFA Flux de document commercial.
VBUP Document commercial: statuts de poste.

De la livraison :
VBRP-VGBEL = LIPS-VBELN et VBRP-VGPOS = LIPS-POSNR

II)Les liens du Module SD vers le Module FI.
————————————————
KNVP Base de données clients : rôles partenaire
KNVV Fiche client : données ventes
KNVD Fiche client: Demande de documents imprimés ADV
Table général ———————————————–
KNA1 Fiche client (partie générale)
———————————————–
KNB1 Fiche client (société)
KNB5 Fiche client (données de relance)

III)Les liens du Module SD vers le Module MM.
Données principales
———————————————-
MARC Données division de l’article
MVKE Données commerciales de l’article
T179 Articles: Hiérarchies de produits

Table général ———————————————-
MAKT Désignations des articles
MARA Données article générales
MARM Unités de quantité pour l’article
———————————————-
STXH STXD En-tête de fichier de textes SAPscript.
STXL STXD Lignes de fichier de textes SAPscript

Publié dans SAP. Leave a Comment »

>tables SD

>

Sales & Distribution Tables
VBAK Sales document header data
VBAP Sales document item data.
KONV Conditions for transaction data
KONP Conditions for items
LIKP Delvery header data
LIPS Delivery Item data.
VBLK Sales document Delivery note header.
VBBE Sales requirements.
VBFA Sales document flow
VBUK Sales document heade status.
VBUP Sales document item satus.
VBEH Scheduleline history.
VBEP Sales document schedule line data.
VBPA Sales document Partner.
VBRK Billing header data.
VBRP Billing item data .
VEPV Delivery Due index.
Publié dans SAP. Leave a Comment »