Des robots inspirés des animaux – FUTURE – ARTE

Publié dans biomechanic, Robotics. Étiquettes : . Leave a Comment »

First ‘bionic fingers’ unveiled

New robotic hand ‘can feel’

>Optimisation de la technique de natation à l’aide d’outil numérique

>

Les logiciels de mécanique des fluides sont devenus des outils de plus en plus utilisés en sciences du sport pour améliorer les performances des nageurs de haut niveau. D’un point de vue énergétique, il est en effet plus efficace de modifier la technique d’un nageur pour contrer la résistance à l’avancement que d’augmenter la puissance mécanique développée par le nageur.

Un modèle capable d’analyser les mouvements des athlètes en positions dynamiques a été développé par l’Université d’Australie occidentale en collaboration avec l’Institut du sport de l’Etat d’Australie occidentale. La méthodologie qui a été initialement testée sur le battement de dauphin effectué en nage papillon a maintenant été appliquée à des mouvements plus complexes.

Les variations de performance observées en fonction de la technique utilisée servent à identifier une technique optimale pour chaque athlète. Afin de visualiser la façon dont un nageur se déplace dans l’eau, le modèle intègre la forme tridimensionnelle du sportif ainsi que les mouvements de son corps en 3D. Le modèle simule la façon dont l’eau se déplace autour de l’objet 3D animé, et calcule la résistance qui s’oppose à l’avancement du corps et la propulsion engendrée par les mouvements.

Les résultats numériques ont montré par exemple des différences entre les forces de propulsion générées par les pieds et celles produites par les cuisses et mollets dans le cas des battements de dauphin, et mettent en évidence les mouvements qui ralentissent le sportif.

L’équipe est en train d’analyser la technique d’Eamon Sullivan, le détenteur actuel du record du monde du 50 mètres nage libre.http://youtube.com/v/dOwIBz7IW9Y