>Outils SAP de gestion des rapports : SAP query


>copie de la page : http://www.logistiqueconseil.org/Articles/New-tech/SAP-query-SQ00.htm


SAP query (Transaction SQ00) est un outil de gestion de rapports qui permet de concevoir et de gérer diverses formes de tableau d’analyse et tableaux statistiques, dont les données de base sont recueillies des tables des différents modules SAP. La connaissance du langage de programmation SAP (ABAP) n’est pas indispensable à l’utilisation de SAP query. Un minimum de connaissance en base de données et/ou en langage ABAP est cependant nécessaire dans les cas de développement des info-sets et d’états complexes comportant des zones de calcul.

La gestion de rapports avec SAP query combine trois segments complémentaires d’opérations : le gestion des info-sets, la gestion des groupes d’utilisateurs et enfin, la gestion des requêtes proprement dites.


A1- Gestion des info-sets – transaction SQ02

Un info-set est la base de données relationnelle à partir de laquelle diverses queries pourront être construites. A l’origine, un info-set peut avoir différentes sources de données. La présentation faite ci-après correspond particulièrement à un info-set construit à partir des tables SAP.

En règle générale, l’info-set est géré à travers trois vues :

  • Vue 1 : gestion du titre de l’info-set, des informations générales qu’il contient et du groupe d’autorisations ;
  • Vue 2 : gestion des tables et des jointures entre tables ;
  • Vue 3 : gestion des groupes de zones.

Point important : un info-set peut aussi utiliser comme source de données une base de donnée logique de SAP. La base de donnée logique est un package contenant déjà des tables et des jointures. L’utilisation des bases de données logiques n’est pas abordée dans le présent article.

La deuxième vue de l’info-set est un espace de travail dans lequel sont insérées les différentes tables des modules SAP comportant les données de base utiles à la création de vos rapports. Ces dernières y sont manuellement ou automatiquement reliées les unes aux autres à l’aide de deux types de jointures :
  • Jointure interne : limite la sélection aux seuls enregistrements concordants dans deux tables liées ;
  • Jointure externe gauche : sélectionne pour la table principale uniquement les données concordantes, mais étant le résultat à l’ensemble des enregistrements de la table secondaires

Rappel : la structure d’une table de données est faite des enregistrements (lignes) et des champs (colonnes).

Après la sélection des tables, le système propose par défaut des jointures standard que vous pouvez modifier et/ou compléter. Pour avoir un résultat cohérent dans les futures requêtes, les jointures sont faites de préférence sur les champs clés des tables. La condition obligatoire étant bien sûr que les champs reliés comportent les mêmes types de données. Après avoir créer toutes les jointures des tables, la prochaine étape de gestion de l’info-set est la création des groupes de zones.

En grande majorité, les tables SAP comportent plus de 25 champs de données (colonnes) chacune. Une sélection de deux tables seulement dans un info-set vous offre donc au minimum 50 champs de données à gérer alors qu’en réalité, vous n’en aurez besoin que d’une dizaine pour concevoir vos futures requêtes sur la base de cet info-set. Afin de restreindre l’affichage des seuls champs utiles lors de la création de vos requêtes, ces derniers sont sélectionnés et regroupés par catégorie dans les groupes de zones.

Les groupes de zones dans un info-set sont des dossiers dans lesquels les champs utiles à la création des requêtes sont, après sélection, rassemblés par catégorie (par tables ou toutes autre caractéristique de votre choix). Il n’est cependant pas exclu de regrouper tous les champs d’un info-set dans un groupe de zones unique.

Autres fonctions possibles dans la troisième vue (gestion des groupes de zones)

Dans cette fenêtre, il est possible de faire l’ajout d’une nouvelle table, d’un nouveau champ, d’une nouvelle structure ou une nouvelle ligne de code ABAP. Seule l’ajout d’une nouvelle table ne nécessite pas l’écriture de ce code. L’ajout d’un nouveau champ exige par contre l’écriture d’un morceau de code pour définir son contenu. Vous devez pour cela, utiliser l’onglet « code ». Ce champ doit ensuite être rajouté à un groupe de zones pour être utilisé dans les requêtes.

Le numéro de séquence associé à chaque objet indique à quel moment il sera exécuté. Cependant, les objets n’ayant aucun rapport entre eux peuvent être exécutés en même temps

NB : Pour que l’info-set créé devienne utilisable, il doit obligatoirement être généré, enregistré puis affecté à un groupe d’utilisateurs. Toutes ses fonctions se trouvent dans les menus.

A2- Gestion des Groupes d’utilisateur (transaction SQ03)

La gestion des groupes d’utilisateurs permet, par environnement de travail, d’affecter des droits spécifiques à des utilisateurs finaux. Il s’agit de définir ceux qui sont habilités à créer/modifier des queries pour certains info-sets ou à gérer les info-sets.

L’affectation de ces droits s’étend tel qu’il suit :

  • Consultation de requêtes (queries)
  • Consultation/modification/création de requêtes
  • Consultation/modification/création de requêtes, consultation de l’info-set
  • Consultation/modification/création de requêtes, consultation/modification/création de l’info-set.

A3- Gestion des requêtes (transaction SQ01)

C’est l’espace de travail dans lequel sont exécutés les queries déjà existants, et où s’effectuent la création et la modification de queries en fonction des habilitations définies dans le groupe d’utilisateurs.

La gestion des requêtes peut se faire à travers deux moyens :

  • La gestion de l’affichage graphique : une vue composé de plusieurs fenêtres. Peut être désactivé à partir du menu « option »
  • La gestion de l’affichage séquentiel. Des écrans successifs défilent l’un après l’autre. A chacune des étapes correspond l’affichage d’un écran spécifique dans lequel il faut sélectionner ou renseigner des zones.


La description faite ci-après correspond à l’utilisation de l’affichage séquentiel.

Apres avoir nommé votre future requête, la première vue qui s’affiche permet de sélectionner la base de donnée (info-set) à partir de laquelle vous allez travailler. Se succèdent ensuite les écrans suivants :

Écran 1 : Titre et du formatage de la requête
C’est l’écran de définition des informations générales sur la query et le formatage de la page de résultat. Dans cette vue, sont renseignés le titre, le nombre de lignes maximum par page, la taille des colonnes, la largeur du tableau, une variante standard, l’exécution obligatoire d’une variante, l’autorisation de changer des variantes, le format d’impression et le format par défaut de sortie.

Écran 2 : Groupes de zones
Rappelez vous que lors de la création de l’info-set, les champs sélectionnés ont été regroupés par catégorie dans des dossiers qui sont des groupes de zones. Forcément, vous n’aurez pas toujours besoin d’utiliser toutes ses catégories dans votre requête. Ce deuxième écran vous permet donc de choisir les groupes de zones correspondants précisément à votre besoin.

Écran 3 : Options de zone
Cet écran affiche l’intégralité des champs contenus dans les groupes de zones sélectionnés dans l’écran précédent. A cette étape, vous êtes appelé à faire une sélection plus fine des champs que vous allez employer dans votre query. Les champs ici sont nommés « zones ». Vous pouvez ajouter des zones locales ou en supprimer.

Écran 4 : Zones de sélection
C’est ici que vous définissez les zones de critères. Les champs sélectionnés permettent d’alimenter la table de sélection qui s’affichera lors de l’exécution de la query. Cette dernière permet de filtrer les données, pour obtenir que le résultat voulu (Auriez vous besoin d’un résultat par division ? pour des magasins spécifiques ? pour une liste d’articles précise ou un groupe de marchandise …). Il est également possible de modifier dans cet écran le libellé vu par l’utilisateur lors de la sélection. Les option de sélection multiple et sélection générique peuvent ici être désactivées.

Ecran 5 : Zones de liste
Il s’agit à cette étape de sélectionner les champs qui apparaîtront dans votre rapport (les différentes colonnes de la table de résultat).

Toutes les étapes suivantes permettent de mettre en forme la liste d’affichage. Il est possible de déplacer ou renommer des colonnes, de définir des tris et des totaux par défaut, d’ajouter des tables statistiques…

Publicités
Publié dans SAP. Leave a Comment »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :